calendrier des plantations légumes


JANVIER

Travaux divers
Commander les graines pour les semis de printemps ; faire la révision générale des outils, des produits de traitement, des fumures, etc.
Achever les labours lorsque le temps le permet.
Ail Continuer les plantations d'ail.
Echalotes  Planter en sol bien drainé une bulbille tous les 15 cm, en espaçant les rangs de 25 cm et en laissant apparaître l'extrémité du plant.
Dans les zones froides, il est préférable d'attendre jusqu'à la fin du mois de février ou au début du mois de mars pour faire ces plantations.
On peut choisir les variétés suivantes : Grise ordinaire, très parfumée, Rose de Jersey, à goût d'oignon, qui se conserve mieux.
Fèves Si le temps est doux, semer en pleine terre les fèves pour une récolte précoce de printemps. Abriter temporairement sous cloche.
Oignons Planter les oignons jaunes de la même manière que les échalotes.
Pois Si le temps est doux, semer en pleine terre les pois à grains lisses pour une récolte précoce de printemps. Abriter temporairement sous cloche.
Rhubarbe Vérifier que les plants sont protégés du froid. Si besoin, mettre un lit de feuilles ou de paille maintenu par un pot retourné.
Topinambours Les prélever au fur et à mesure des besoins à la fourche-bêche pour ne pas blesser les racines.
Sous abri.
Choux On peut, ce mois-ci, semer des choux cabus hâtifs comme Bacalan, Cœur de bœuf, d'Étampes et Précoce de Louviers.
Choux-fleurs Semer des choux-fleurs en choisissant parmi les variétés suivantes : Avalanche, Boule de neige, Islandia et Nain très hâtif d'Erfurt.
Laitues Semer les laitues : Dorée précoce, Reine de mai à forcer et Reine des serres.
Poireaux Semer des poireaux selon la quantité désirée.

FEVRIER
               
Détruire les mauvaises herbes sous les haies et parmi les arbustes décoratifs ou fruitiers, avec un désherbant.
Ail  A Planter.
Aubergines Semer Violette noire longue hâtive, pour Paris ; Monstrueuse de New York, Violette longue, Violette ronde, pour le midi.
Choux-fleurs Semer les choux-fleurs hâtifs : Avalanche, Boule de neige, Erfurt.
Échalotes Continuer les plantations. Dans les zones froides, remettre un peu de terre pour bien les cacher, car les oiseaux vont parfois les déterrer.
Laitues, frisées et scaroles Semer les laitues printanières ou de couche tiède : Dorée précoce, Merveille de mai, Reine de mai, Reine de mai à forcer ou de pleine terre : Blondes du Châtelet, Percheronne, Susan.
Oignons Planter les oignons en bulbilles comme Mulhouse. Semer les oignons Blanc de Barletta, Blanc premier, Jaune paille des Vertus, Rouge de Brunswick, Rouge pâle de Niort.
Pois et fèves Si le temps est doux, semer en pleine terre les pois à grains lisses pour une récolte précoce de printemps. Abriter temporairement sous cloche.
Topinambours Il est possible de commencer à les planter.

MARS
               
Éliminer les mauvaises herbes dans les allées avec un désherbant total pour le reste de la saison. Il faut parfois un deuxième traitement. Faire attention de ne pas appliquer de désherbant chimique sur les tiges, feuilles ou racines des plantes cultivées, ou sur la pelouse.

Vérifier tous les liens qui fixent les plantes à leur support. Des rafales de vent peuvent causer beaucoup de dégâts. Vérifier aussi les liens des étiquettes des arbres et arbustes. Si la branche grossit et que le lien s'enfonce dans l'écorce, la branche peut souffrir et même mourir.

Les limaces commencent leurs ravages. Épandre de l'appât en granulés parmi les massifs.
Pour protéger les jeunes plants (bulbes, fleurs ou légumes), disposer autour d'eux des boîtes de conserve sans fond ni couvercle ; les limaces n'y grimperont pas.
Faire attention tout spécialement aux pousses de delphinium et aux plantes à gros feuillage.
Préparation du compost
Il est interessant d'utiliser les déchets du jardin (déchets de tonte, fanes), des détritus putréfiables (épluchures, feuilles mortes…) pour créer sa propre source de matière nutritive. On trouve dans le commerce des silos à compost plastifiés qu'il faut dissimuler dans le jardin. Un système de trous ou de grille permet l'aération des parois et du fond et la libre circulation de l'air. La chaleur solaire accélère le phénomène de décomposition.
Stratifier ces résidus en alternant de temps à autre une couche de terre riche en fumier pour réensemencer en bactéries ou bien arroser avec un produit spécial.
Un légume fraîchement cueilli au jardin n'a pas de goût commun avec celui du commerce. Certaines légumes sont coûteux ou difficiles à trouver. Aussi le potager est-il le complément indispensable du jardin à fleurs.
Mars est un bon mois pour commencer les semis de légumes. Si vous avez très peu de place, faites une sélection de radis, salades, et quelques espèces peu communes que vous aimez.

Travaux divers

Ameublir la terre libre sans la retourner pour l'aérer et la maintenir propre.
Faire un apport de nitrates à certaines plantes qui ont besoin d'azote (nitrate de soude ou de chaux, ammonitrate, urée ou sulfate d'ammoniaque en sol alcalin), comme les poireaux ou choux de printemps.
Découvrir progressivement au cours du mois les légumes protégés.
Distribuer un appât empoisonné contre les limaces et escargots ; l'abriter des pluies sous une tuile, un pot retourné maintenu ouvert ou former un tunnel avec une bouteille en plastique dont on aura ôté les extrémités.
Ail et échalotes Il est grand temps de les mettre en place, si ce n'est pas déjà fait, surtout en zones froides.
Asperges On reforme de nouvelles plantations à partir de griffes de 1 à 2 ans achetées dans le commerce, Hâtive d'Argenteuil, Blanche d'Allemagne, Menhir, La Royale. Les mettre en place dès réception, sinon les placer en jauge. Espacer chaque pied de 60 cm, recouvrir de 6 à 7 cm de terre. Ne planter qu'en sol léger et chaud un rang tous les 80 cm.
Bettes à carde Semis en lignes tous les 30 cm, éclaircir à 20 ou 25 cm. Blonde de Lyon, Verte de Paris, Verte frisée.
Carottes Pour une récolte en juin faire un semis en lignes espacées de 15 à 30 cm. Amsterdam à forcer, Nantaise, Tip-Top, De vertou.
Au moment du semis, mélanger des graines de radis aux semis de carottes, toujours trop drus. Les radis lèvent vite : on repère les rangs de carottes pour pratiquer le désherbage. Les radis poussent vite : la récolte libère autant de place aux jeunes carottes, favorisant ainsi leur développement. De plus, l'odeur du radis éloigne l'araignée rouge qui est une dévastatrice des semis de carottes.
Choux Semer les choux d'été sur couche pour les mettre en place le mois prochain. Cœur de bœuf frisé, Milan Gros des Vertus, Précoce de Louviers, Quintal d'Alsace, Très hâtif de la Saint-Jean.
Choux de Bruxelles C'est le moment du semis.
Choux-fleurs On peut commencer à semer les choux-fleurs. Géant d'automne, Lecerf, Merveille de toutes saisons, Orgeval.
Épinards 2 cm de profondeur espacés de 20 à 25 cm. Choisir les variétés D'été de Rueil, Eureka, Marcoussis, Matares, Viking.
Fèves Semer une graine tous les 15 cm, les rangs étant espacés de 25 cm. Agadulce, Précoce d'Aquitaine, Séville à longue cosse.
Laitues, frisées, scaroles Choisir un endroit abrité, une terre riche et humeuse pour semer les laitues d'été et d'automne, Aurélia, Batavia, Blondes, Kinemontepas, Reine de Mai, Romaine, laitues à couper, Frisée de Meaux, Grosse Pancalière, Scarole.
Navets Semer à l'ombre, Blanc des Halles, Marteau, Des Vertus.
Oignons Ce sont les oignons jaunes semés en septembre ou vendus dans les boutiques de jardinage prêts au repiquage, que l'on peut mettre en place dans la seconde quinzaine de ce mois-ci ou au début du mois prochain, suivant la méthode donnée pour les échalotes. Bien tasser le sol au pied de chaque plant, car les oiseaux viennent parfois les arracher.
Poireaux Semer en sillons de 2 cm de profondeur pour les repiquer tous les 15 cm en place en juin. Géant précoce, Géant de Saulz, Géant de Verrières, Gros long d'été, Malabar, Monstrueux de Carentan.
Pois Semer les variétés de pois à grains lisses précoces, Petit Provençal, Très hâtif d'Annonay, en 2 rayons de 6 cm de profondeur, espacés de 40 cm au milieu. Chaque grain est distant de 2 à 5 cm du voisin. Compter un sentier de 40 à 50 cm pour la récolte entre chaque groupe de 2 rangs.
*Radis Faire un semis clair, à la volée. Tasser le terrain avant de semer pour faciliter la formation de racines surtout pour les variétés rondes. Recouvrir de 2 à 3 cm de terreau. Arroser, désherber. On sème les radis avec d'autres graines (laitues, chicorées, oignons, carottes,…), ils indiquent rapidement les rangs de légumes qui ne germent pas vite et on les arrache avant qu'ils nuisent aux autres plantes mieux réparties sur les rangs ou la planche.
Il existe toutes sortes de variétés : A forcer rond rose à bout blanc, Cerise, De dix-huit jours, Goudry. Pour le printemps : Marteau, National, Pernot, Premier, Sézanne, L'été, Blanc demi-long de Strasbourg, Blanc rond d'été, Jaune d'or ovale.
SalsifisIls peuvent passer l'hiver en terre et aiment un sol fertile et léger. Semer en sillons de 2 cm de profondeur tous les 10 cm, espacer les sillons de 25 à 30 cm. Ne pas confondre : le salsifis est blanc : Géant de Russie, Mammouth, et la scorsonère est noire : Noire de Russie, Géante annuelle.
Topinambours Planter à 15 cm de profondeur tous les 30 cm, espacer chaque rang de 60 cm.

AVRIL

Le sol commençant à se réchauffer, il est temps de mettre un paillis qui retiendra l'humidité, empêchera la croissance des mauvaises herbes : terreau de feuilles mortes, déchets de tonte de pelouse, sauf si la pelouse a subi un désherbage chimique, sciure de bois, résidus de champignonnières, paille au pied des arbres fruitiers, etc. S'assurer que le sol est sans mauvaises herbes et assez humide avant de pailler. Dans les régions où les oiseaux font beaucoup de dégâts, il ne faut pas hésiter à tendre un filet à grosses mailles.
Protéger les plantes qui risquent de geler dans certaines régions.
Commander les plantes en godets et certains plants de légumes pour être prêt dès que le danger de gel est passé. Poser des cloches, individuelles ou continues, sur les sillons ou planches qui seront prochainement ensemencés. La chaleur captée par les cloches chauffera le sol plus rapidement, ce qui permettra ultérieurement une levée plus rapide.
Vérifier si vos tuteurs et rames à pois sont en bon état.
Travaux divers
Biner, désherber, sarcler pour maintenir le sol propre et aéré, ce qui évite des déperditions d'humidité et crée un bon équilibre biologique.
Faire un apport de nitrates sur les légumes qui grossissent : poireaux, pommes de terre, etc…
Arroser les plantes semées, repiquées, qui poussent.
Couper les fleurs de rhubarbe en formation elles prélèvent trop de sève pour rien.
Artichauts Commander les œilletons ou les prélever sur de vieux pieds ; les repiquer en sol très riche et bien préparé, en les espaçant de 90 à 100 cm les uns des autres en tous sens. La couronne de chaque sujet doit toujours arriver au ras du sol.
Choisir Gros Vert de Laon pour les régions du nord de la Loire et du Centre, Camus de Bretagne dans l'Ouest, Vert de Provence dans le midi et Gris de Moissac dans le Sud-ouest.
Asperges Le ramassage commence par les variétés précoces. Utiliser une gouge à asperge ou un très long couteau pointu pour couper la tige entre 10 à 15 cm au-dessous du niveau du sol. Surveiller les pousses 2 à 3 fois par semaine.
Bettes Continuer le semis.
Betteraves Attendre la fin du mois pour semer Longue crapaudine, Noire Globe, Noire plate d'Égypte, en sol bien préparé et fumé. Plonger les graines une nuit dans l'eau avant le semis. Les sillons auront de 2 à 3cm de profondeur, espacés de 25cm. Éclaircir pour ne laisser qu'une plante tous les 10 à12cm.
Carottes Semer maintenant les carottes à récolter de juillet à septembre et à consommer en hiver, en sillons de 1cm de profondeur, espacés de 30cm ; éclaircir après levée pour ne conserver qu'une plante tous les 15 cm, Nantaise, Carentan, Touchon.
Fumer le sol avec un engrais " spécial légumes"  avant le semis. Faire tremper les graines 4 heures dans l'eau tiède avant semis.
Choux"
                Choux d'été
Repiquer les plants semés le mois dernier en les espaçant de 50 cm sur le rang et les rangs de 60 cm entre eux.
Bien fumer ou enrichir le sol avant de planter.
Bien tasser et arroser après plantation. Quinze jours plus tard, faire un apport d'engrais azoté (nitrate de chaux de préférence) pour éviter l'acidification du sol.
"                Choux d'hiver
Semer les variétés Milan de Pontoise, Milan Gros des Vertus… en sillons de 1 à 2 cm de profondeur, espacés de 60 cm pour un repiquage ultérieur.
"                Choux rouges
Les semer en pépinière. Gros, très dur ou Tête de nègre, très serré.
"                Choux de Bruxelles
Semer en fin de mois : Demi-nain de la Halle, Demi-nain Perfection, Hybride F1 Jade Cross ou Leda.
"                Choux-fleurs d'automne
A semer.
"                Choux-navets
Semer toutes les trois semaines d'avril à juillet en sillons de 2 cm de profondeur et espacés de 40 cm. Déposer 3 graines tous les 20 cm dans le sillon et ne conserver qu'une pousse après levée.
Epinards Continuer les semis.
Fèves C'est le moment du semis pour une récolte an juin.
Laitues, frisées, scaroles Continuer le semis et le repiquage.
Navets Semer en lignes distantes de 20 cm Des Vertus, Marteau, Blanc des Halles. Eclaircir pour ne laisser qu'une plante tous les 10 cm.
Oignons Ils se plantent comme les échalotes.
Faire le semis des oignons blancs à consommer en salade.
Pois Semer des pois comme Merveille d'Amérique, Merveille de Kelvedon, Lincoln nain, Sénateur demi ramé.
Semer les graines tous les 1 à 3 cm dans des lignes profondes de 6 à 8 cm. Les rangs doivent être espacés de 35 cm pour les petits pois nains et de 60 cm pour les petits pois à rames.
Pommes de terre Dans les zones froides où l'on craignait l'action du gel, les planter maintenant.
Radis Continuer le semis.
Rhubarbe Récolter les pétioles ; le vert des feuilles est toxique, il rejoindra le compost. Pour obtenir des tiges plus longues, blanchir la touffe dans un tuyau de cheminée, un sac obscur ou un entourage de paille.
Salsifis Continuer à semer. Tenir la terre fraîche.
Topinambours On peut poursuivre les plantations.

MAI

Ce mois-ci, les rosiers, lilas, arbres fruitiers et beaucoup d'autres plantes, produisent des drageons, jeunes rejets sortant du sol sur les racines du porte-greffe, quelquefois à 1 ou 2 m de la plante mère. Les supprimer le plus près possible du sol, car ils peuvent affaiblir la plante. Gratter le sol et couper avec un couteau bien aiguisé à l'endroit où ils quittent le système de racines. Un épais paillis de déchets de tonte empêchera les lilas de produire des drageons.
Après la tonte, tailler verticalement les bords de la pelouse, soit avec une bêche plate plantée verticalement, soit avec une dresse- bordure, puis finir le travail à l'aide de cisailles à bordure pour couper les brins d'herbes en trop.
Éliminations des insectes
Les insectes sont très actifs en mai. Détruire les limaces et escargots en mettant des granulés anti-limaces aux endroits propices (attention aux animaux domestiques !!). Traiter une fois par semaine les rosiers, les arbres fruitiers et les fèves contre les pucerons et les chenilles. Un combiné d'insecticide et de fongicide sera efficace contre la plupart des insectes et maladies.
Arrosage
Par un moi de mai sec, un manque d'arrosage peut-être désastreux pour les semis et même pour les plantes qui n'auront pas de croissance normale sans eau. S'il y a un paillis, arroser encore plus, à la fois pour mouiller le paillis et humidifier le sol.
Travaux divers Éclaircir certains semis : cardes, betteraves, carottes lorsqu'elles ont 3 feuilles, soit approximativement 8 cm de haut. Faire un apport de nitrate au deuxième éclaircissage.
Biner, désherber, maintenir le sol propre et aéré.
Butter les pommes de terre.
Faire un apport d'engrais (nitrates) sur les légumes-feuilles.
Asperges Continuer la récolte.
Aubergines Repiquer les jeunes plants tous les 30 à 40 cm, collets enfoncés en terre pour faciliter l'émission de racines. Pailler et arroser.
Bettes Elles aiment le calcaire et le fumier. Placer 3 graines tous les 25 cm à 1 cm de profondeur, espacer les rangs de 30 cm. Faire tremper les graines une nuit pour faciliter la germination.
Betteraves Continuer les semis.
Cardons Semer dans la deuxième quinzaine du mois, Plein blanc amélioré ou Plein inerme. Repiquer tous les mètres. Bien arroser.
Carottes Semer les carottes pour l'hiver, à récolter à l'automne : Carousel, Chantenay, De la Halle, De Meaux.
Céleris Céleris branches
Les repiquer à 25 cm d'espacement. Arroser abondamment pour éviter la montée en graine.
                Céleris-raves
Les repiquer à 30 cm sur des rangs espacés de 40 cm. Laisser le renflement de la racine au niveau du sol. Ne pas l'enterrer. Arroser abondamment.
Chicorées endives Commencer les semis.
Choux
"                Choux d'automne
Semer Gros des Vertus, Hâtif d'Aubervilliers, Réglo.
"                Choux d'été
Continuer les plantations.
"                Choux rouges
Semer Rouge gros, Tête de nègre.
"                Choux de Bruxelles
Effectuer un repiquage à 10 cm avant mise en place définitive en quinconce à 50 cm.
"                Choux-fleurs
Repiquer en place les plants semés le mois dernier sous abri. Les espacer de 60 cm en tous sens. Bien enfoncer les pieds : les premières feuilles arrivant à ras de terre, tasser au talon, arroser immédiatement.
Concombres, cornichons, courges et melons Préparer un emplacement pour ces plantes en tenant compte de ce qu'elles demandent un sol très fumé (et même Ie tas de fumier pour la citrouille). Y placer les plants semés sous abri le mois dernier ou mettre en terre 2 graines par trou pour ne conserver que le plus gros sujet. En serre, attacher les plantes à un tuteur ou à un fil. Cornichons à semer en place début mai, Vert long maraîcher, Vert petit de Paris, tous les mètres.
Épinards Continuer les semis d'épinards d'été.
Fèves Arroser beaucoup les fèves pour l'été.
Haricots à rames Semer sur un emplacement bien bêché sur 40 à 50 cm de large et 30 de profondeur. Répandre au fond une couche de fumier ou de compost, un peu de corne broyée ou de sang desséché. Recouvrir de terre. Tasser et semer en lignes entre 3 et 4 cm de profondeur (il faut très peu enterrer les graines) tous les 20 cm, sur deux rangs espacés de 30 à 50 cm. Garder un passage de 60 cm pour la cueillette. Pour les grimpants, placer des rames de 1,80 m à 2 m le long des pieds et les réunir au-dessus en formant une voûte. Assurer l'ensemble par une barre transversale. On peut aussi placer quatre rames réunies au sommet. Les variétés basses : Corel, Fin de Bagnols, Fin de Villeneuve, Monel, Myrto, Triomphe de Farcy, etc., n'ont pas du tout besoin de soutien.
Laitues, frisées, scaroles A semer ; Frisée de Meaux, Frisée pommant seule, Grosse Pancalière, Scarole géante, Scarole verte à cœur plein ; laitues.
Maïs Prendre les jeunes sujets semés le mois dernier sous abri ou planter des graines deux par deux à 2 cm de profondeur tous les 40 cm, en espaçant les rangs de 60 cm. Retirer la pousse la plus faible. Préférer une plantation en rectangle plutôt qu'en ligne pour faciliter la pollinisation. Surtout ne pas planter dans les zones froides, la plante demande beaucoup de chaleur en été.
Navets Continuer à semer.
Pois C'est l'époque des derniers semis.
Poivrons et piments  Doux : Carré d'Amérique, D'Espagne, Lamuyo. Brûlant : De Cayenne, Du Chili, Rouge long.
Radis Continuer les semis.
Salsifis En ligne, éclaircir les semis de mars à 10 ou 12 cm, espacer les rangs de 25 à 30 cm. Tenir la terre fraîche.
Pour les nouveaux semis, faire tremper les graines une nuit avant semis ; les planter par 3 graines à 1 cm de profondeur, espacées de 90 cm sur le rang ; ne conserver qu'une plante par trou.
Tomates Préparer la place comme pour les courges, cornichons, etc. Espacer les trous de 40 à 50 cm entre les pieds et 60 cm entre les rangs. Tuteurer avec des pieux désinfectés d'une année sur l'autre au sulfate de cuivre.

JUIN

Les insectes et les maladies sont encore plus virulents qu'en avril ou en mai. Les pucerons se multiplient rapidement et les maladies cryptogamiques (blanc, rouille…) se répandent très vite. Continuer le traitement hebdomadaire.
Vérifier que les plantes herbacées sont correctement tuteurées, que les liens des rosiers ou autres plantes grimpantes sont solides, car il peut y avoir de gros orages en juillet.
La lutte contre les mauvaises herbes consiste en un binage régulier ou en l'application d'un désherbant sélectif sous les haies, parmi les arbustes et rosiers, ainsi que d'un désherbant total sur les allées et passages. L'emploi de la rampe d'arrosage qui délimite bien la répartition du produit est très utile pour ne pas brûler la végétation.
L'arrosage est aussi très important, car les plantes transpirent plus et le soleil assèche le sol.
Créer un paillis partout où l'on en voit la possibilité ; le travail en est grandement simplifié.
Travaux divers
Ameublir, biner et désherber le sol pour l'aérer et le tenir propre.
Arroser en cas de sécheresse et pailler la surface du sol avec de la tourbe, des déchets de tonte, de la sciure, des aiguilles de sapin, des déchets de brasserie… selon la région.
Il faut veiller à toujours donner assez d'eau pour qu'elle pénètre jusqu'aux racines. Un arrosage superficiel est inefficace ou même nocif. On vérifie en creusant un trou.
Faire un apport d'engrais toutes les semaines ou tous les quinze jours, selon les légumes ; cet apport se pratique lors d'un arrosage.
Tuteurer et pincer à sept feuilles les cornichons, les melons, les concombres. Pour les tomates, ne garder que la tige principale et la pincer au-dessus du troisième bouquet de fleurs. Il faut éclaircir les carottes et les betteraves.
Artichauts Lorsque la tige porte un fruit aux trois quarts développé, faire une fente dans la tige juste en dessous avec un canif et y introduire un petit bâton. L'artichaut sera plus tendre et plus rapide à mûrir. On peut faire de même pour le chou de printemps, ce qui l'oblige à pommer sans monter en graine.
Asperges Terminer la cueillette au milieu du mois et laisser les pousses se former en tiges feuillues. Les tuteurer pour les maintenir droites, ce qui évite d'abîmer les souches.
Bettes C'est le moment de les semer pour l'automne, l'hiver et le printemps.
Betteraves C'est toujours le moment du semis.
Carottes Continuer les semis de carottes.
Céleris branches Préparer un sol bien fumé et planter tous les 25 cm en espaçant les rangs de 25 à 30 cm. Vers la fin du mois, former une petite butte de terre pour ramener les feuilles au-dessus du cœur.
Chicorées endives Semer en lignes en place et éclaircir, ou en pépinière et repiquer en juillet tous les 25 cm en tranchées larges de 10 à 15 cm environ, espacées de 30 cm. Consommer en salade les plantules rejetées parce qu'elles étaient trop faibles pour être repiquées.
Choux
"                Choux pommés et choux rouges
Les planter tous les 50 cm.
"                Choux d'été
Choisir parmi les variétés suivantes : Brunswick, Milan de Pontoise, Quintal d'Alsace, Tardif de mars.
"                Choux de Bruxelles
Les planter en quinconce à 50 cm en tous sens pour les récolter à la fin de l'hiver.
"                Choux-fleurs
Faire un apport d'engrais organique (corne broyée ou poudre d'os) avant la mise en place de tous les choux-fleurs d'automne. Les planter profondément, car les têtes de chou sont lourdes et risquent de faire basculer le pied.
Concombres, cornichons et courges (courgettes, citrouilles, etc.)
C'est la dernière limite pour transplanter les sujets semés dans les semaines passées ; ne pas meurtrir les racines, conserver le maximum de terre et arroser immédiatement. Il existe d'autres cucurbitacées qui se traitent de la même façon : gourde comestible, pâtisson et spaghetti végétal. Poursuivre la transplantation des courges.
Épinards Semer durant ce mois les épinards d'été. Ne pas oublier la tétragone.
Haricots Semer tous les 15 jours.
Laitues, frisées, scaroles Continuer les semis de laitues. Semer scarole, chicorée frisée, en fin de mois, elles ne monteront pas. Choisir Chicorée améliorée rouge de Vérone et Pain de sucre.
Barbe-de-capucin Il s'agit d'une chicorée sauvage. On rentre les racines en cave dans du sable. Elles donnent des feuilles allongées, blanches en hiver. On la traite de la même façon que l'endive.
Navets On peut semer les navets Blanc des Halles, Des Vertus, Marteau..
Poireaux Planter les plus gros parmi le semis levé. Couper la pointe des feuilles sur un quart de leur hauteur et les racines de moitié. On les plante souvent à l'emplacement des pommes de terre nouvelles, en rangs espacés de 25 cm, à intervalle de 15 cm sur le rang. Faire un trou au plantoir, y glisser le jeune poireau, ne pas tasser mais arroser abondamment pour que l'eau apporte la terre sur les racines. La boue ainsi obtenue favorisera la première alimentation du plant.
Radis rose On peut poursuivre les semis s'il ne fait pas trop chaud.
Rhubarbe Entretenir l'humidité autour des pieds en mettant un paillis Si besoin est. Supprimer les fleurs dès leur apparition.
Salsifis Continuer à éclaircir les semis.
Tomates Planter de façon que la tige soit enterrée sur 2 à 3 cm. Bien tasser autour de chaque pied en formant une légère dépression. Arroser abondamment.
Placer immédiatement un tuteur de 1,50 m de haut ; le lier, en huit, de manière assez lâche pour que la tige puisse grossir. Les buissons n'ont pas besoin de tuteurs.
Placer un pot de fleur vide de 10 cm de diamètre dans la terre au pied de la plante, le rebord à ras de terre. Remplir ce pot d'eau à chaque fois que le plant se fane ; les racines profiteront directement de cette eau au lieu que ce soit la terre environnante.

JUILLET
               
Nettoyage
Une fois par semaine, faire le tour du jardin et enlever toutes les fleurs fanées et tous les légumes qui restent après la récolte.
Préparation aux vacances
Il faut prendre certaines précautions avant de partir en vacances. Biner entre les plantes, tondre la pelouse, vérifier les liens des plantes grimpant contre les murs et les barrières. Si quelqu'un doit venir arroser le jardin en l'absence des propriétaires, préparer un arrosoir, le tuyau et la lance ou l'arroseur et lui dire de ramasser tous les fruits, légumes et fleurs qu'il veut. Plus il ramassera de petits pois, haricots verts et courgettes, plus on en trouvera de grosses quantités au retour des vacances. Si l'on doit laisser une serre sans que personne ne s en occupe, installer un système d'arrosage par capillarité : on place une grosse cuvette pleine d'eau formant réservoir au centre de la serre, dans une position légèrement surélevée, d'où partent des mèches de coton qui conduisent l'eau aux différents pots placés autour.
Travaux divers
Il faut absolument biner, désherber, ameublir et tenir le sol parfaitement propre. Arroser systématiquement, pailler pour éviter les déperditions dues à l'évaporation. Tuteurer les légumes lourds. Éclaircir les bettes, les épinards ainsi que les navets. Ramasser l'ail, les oignons et les échalotes dès que les feuilles jaunissent et pendent. Bêcher le sol, retirer les bulbes, les mettre à sécher en les retournant de temps en temps, les nettoyer des peaux sèches et les conserver au sec.
Aubergines Pincer les aubergines pour ne conserver que la tige principale : pincer au-dessus du deuxième bouquet de fleurs. Ne laisser qu'un fruit par étage. Tuteurer. Les branches secondaires seront pincées au-dessus de la feuille poussant après la deuxième fleur.
Bettes Les semis sont possibles jusqu'à la mi-juillet.
Betteraves C'est le moment d'effectuer le dernier semis des betteraves rondes pour l'automne.
Carottes Les carottes semées ce mois-ci donneront une récolte printanière (fausses carottes nouvelles).
Choux de Bruxelles C'est le moment de finir de les planter Si ce n'est pas déjà fait.
Choux
"                Choux d'hiver
Planter les variétés De Norvège, De Pontoise d'hiver, De Vaugirard d'hiver, etc.
"                Choux rouges
Continuer à les planter.
Concombres Ramasser les concombres environ 15 jours après la formation du fruit.
Haricots verts Semer tous les 15 jours.
Mâche Semer la mâche à grosses graines pour l'automne en lignes espacées de 20 à30 cm, tasser et terreauter. Il n'est pas nécessaire de retourner le sol, un simple griffage avant semis suffit.
Navets Semer Blanc dur d'hiver, Montes-son, Race d'Auvergne hâtive, pour la conservation d'hiver, en rayons profonds de 1 cm, espacés de 20 à 25 cm ; éclaircir après levée, laisser une plante tous les 10 cm..
Radis
"                Radis roses
Semer seulement s'il ne fait pas trop chaud.
"                Radis d'hiver
Semer Noir gros long d'hiver, Rose de Chine, Violet de Gournay. Ils ne craignent pas le gel. Sillons profonds de 1 cm tous les 30 cm ; éclaircir tous les 15 cm. On les utilise crus, en salade, ou cuits, à la place des navets.
Rhubarbe Arroser. C'est la fin de la récolte ; ne pas épuiser les pieds qui ont déjà beaucoup produit.
Tomates Pincer les pousses des tomates, qui démarrent entre la tige principale et les feuilles, sauf pour les variétés buissonnantes. Placer un lit de paille ou de tourbe sous les plantes pour protéger les fruits de la terre.

AOUT
               
C'est un bon mois pour bouturer les arbustes, bruyères, fuchsias, géraniums et hortensias.
Les pucerons sont encore virulents (chrysanthèmes, dahlias). Maintenir un rythme de traitement régulier. Prendre des précautions avant de partir en vacances.
Travaux divers
Maintenir le sol propre et aéré par binage et sarclage.
Arroser et pailler pour conserver l'humidité.
Faire un apport d'engrais aux légumes - feuilles en cours de développement.
Finir de récolter l'ail, les oignons, les échalotes.
Faire blanchir les chicorées frisées en retournant un pot sur chaque salade au fur et à mesure des besoins.
Supprimer les feuilles jaunes ou fendues des céleris-raves.
Céleris Commencer la récolte des céleris blanchis.
Choux de printemps On peut commencer à planter les cabus à feuilles lisses : Bacalan hâtif, Cœur de bœuf de la Halle, Très hâtif d'Étampes.
Les semer en sillons de 1 cm de profondeur espacés de 15 cm pour repiquage ultérieur. Ne pas semer dans un endroit fraîchement fumé pour éviter le développement d'un certain nombre de maladies.
Épinards Semer les Monstrueux de Viroflay et Vir Kade hybride.
Laitues, frisées, scaroles Semer chicorées et laitues d'hiver pour mise en place en octobre et consommation printanière. Brune d'hiver, Brune de Genève, Frisée de Ruffec, Frisée wallonne, Grosse Blonde d'hiver, Merveille d'hiver, Passion blonde, Passion blonde d'hiver, Reine d'hiver, Rouge d'hiver, Rouge à pomme dure, Scarole en cornet de Bordeaux, Trémont, Val d'Orge, Verrières, Verte d'hiver, Winter Density.
Creuser des sillons de 1 cm de profondeur espacés de 30 cm.
Maïs Ramasser les épis de mais, lorsque les barbes blanchissent et qu'en pressant les grains on obtient une sorte de lait. S'il en sort de l'eau, il est trop tôt ; s'il n'en sort plus rien, il est trop tard. Pour le détacher, tirer sur l'épi en tordant et le consommer rapidement.
Navets Semer les navets d'hiver.
Oignons blancs Semer les variétés Blanc de Paris, Blanc de Vaugirard, qu'il faudra repiquer en octobre.
Pois Les semer pour l'automne.
Radis roses On peut encore semer s'il ne fait pas trop chaud.
Rhubarbe On peut semer la rhubarbe, cependant elle ne se reproduit pas toujours fidèlement. Préférer la multiplication par éclat en prélevant un morceau à la périphérie d'une belle touffe vigoureuse.
.

SEPTEMBRE
               
Nettoyer tout ce qui a terminé sa production, qu'il s'agisse de fleurs ou de légumes. Brûler les déchets.
Commander les bulbes, les rosiers, les plantes vivaces, les arbres d'ornement, les arbustes et les arbres fruitiers, les futures haies.
Prélever des boutures d'arbustes à feuilles persistantes, d'hortensia et de géranium.
Vérification des installations électriques
S'il y a des installations électriques dans les serres ou dans les châssis, demandez à un électricien de les vérifier tous les deux ans. L'isolation des fils peut s'abîmer après un certain temps et, au moment des premiers gels, il vaut mieux avoir un système de chauffage en bon état.
Travaux de construction
Terminer, avant le froid, les travaux de construction de murs, les réparations de barrières, les pavages, etc.
Vérifier que les caniveaux et les drains sont propres. S'ils sont bouchés par des feuilles et des débris, ils déborderont lors des premières pluies.
Travaux divers
Poursuivre le désherbage, l'arrosage et le nettoyage général.
Arracher, couper les fanes ou les feuilles et entreposer les légumes-racines qui sont prêts ; retirer tout ce qui est abîmé, malade, meurtri. Conserver dans des caisses profondes, où l'on alternera une couche de tourbe, de sable ou de sciure, une couche de légumes, dans un local sec et où il ne gèle pas.
Aubergines Les effeuiller pour permettre une meilleure maturation des fruits.
Céleris Butter les pieds des céleris à côtes pour les blanchir.
Chicorées endives Couper les feuilles vertes à 2 cm au-dessus du collet. Former une butte sur chaque rang d'environ 25 cm de haut. Récolter les chicons blancs.
Choux Lors de la récolte d'un chou, ne cueillir que la pomme et laisser la tige, il se formera 7 ou 8 petits choux délicieux.
"                Choux cabus d'été, d'automne, d'hiver
A cette époque, semer à la volée les choux cabus à feuilles lisses.
"                Choux de printemps
C'est le moment de planter ces choux à repiquer dans un coin chaud du jardin. Dans les zones froides et humides, planter les pieds sur une butte de 25 cm de haut, enfouir un engrais organo-minéral avant plantation, mais surtout pas de fumier frais. Enfoncer les plants jusqu'au niveau des premières feuilles, tous les 30 à 40 cm sur des rangs espacés de 50 cm, en quinconce. Bien tasser, puis arroser.
"                Choux de Bruxelles
Supprimer les 5 ou 6 feuilles de base des choux de Bruxelles.
Courges et citrouilles Laisser encore sur pied jusqu'au mois prochain les grosses courges ou les citrouilles à récolter pour l'hiver.
Épinards Ne pas oublier de continuer les semis.
Laitues On peut poursuivre les semis de laitues d'hiver.
Mâche Semer la mâche à graines fines comme Verte d'Étampes, Coquille de Louviers, en tassant fortement les sillons espacés de 20 cm. Mettre de la tourbe ou du terreau sur les graines. Arroser à la pomme fine.
Navets Semer les navets d'hiver.
Oignons Semer en rangs espacés de 20 cm les oignons jaunes à repiquer en mars dans des sillons profonds de 1,5 cm..
Poireaux Semer les poireaux d'hiver comme Malabar, Géant de Verrières, Monstrueux de Carentan, pour les récolter en mai-juin. Il se formera de petits poireaux appelés baguettes.
Rhubarbe Poursuivre la multiplication par éclats.
Tomates Les effeuiller pour permettre une meilleure maturation des fruits.

OCTOBRE
               
Si le temps est doux, laisser les plantes à massifs d'été, comme soucis, bégonias et géraniums, tant qu'elles sont en fleurs.
Enlever les plantes à massifs d'été aux endroits où l'on a l'intention de planter des bisannuelles, comme des giroflées, des myosotis et d'autres plantes pour le printemps. Les planter, ce mois-ci, tant que la terre est encore chaude, pour qu'elles puissent faire des racines avant l'hiver. Si elles sont plantées plus tard, elles souffriront du gel ou des vents froids les feuilles se recroquevillent, ce qui montre que la plante n'a pas fait assez de racines pour lui fournir l'humidité nécessaire.
Ne plus faire d'apport d'engrais qui favoriserait l'apparition de pousses faibles que détruirait le premier gel. Au mieux, incorporer en surface un engrais à décomposition lente que les plantes retrouveront au printemps.
Mettre un filet au-dessus du bassin ou de la rocaille pour récupérer les feuilles mortes chaque semaine. Si les feuilles tombent dans un bassin, elles pourrissent en dégageant des gaz nocifs qui peuvent entraîner la mort des poissons. Si les feuilles sont en couche épaisse sur une rocaille ou plus d'une semaine sur une pelouse, elles peuvent étouffer les plantes et faire apparaître des taches jaunes sur la pelouse.
Rassembler les feuilles en tas pour leur permettre de pourrir, ce qui fera un excellent terreau de feuilles à utiliser comme paillis.
Travaux divers
Labourer en grosses mottes toutes les parcelles libérées en incorporant du fumier, du compost ou un autre amendement organique.
Protéger par quelques cloches ou un abri de plastique les plantes condimentaires, les chicorées, les laitues, etc.
Protéger les dernières tomates et les ramasser toutes en fin de mois, qu'elles soient mûres ou non. Les entreposer en clayettes. Les vertes seront consommées en confitures, au vinaigre, ou mûriront à l'intérieur. Ramasser toutes les courges, courgettes, et les placer sur des clayettes, chaque fruit bien isolé du voisin pour éviter la contamination en cas de maladie. Il faudra les consommer avant la fin de l'année.
Récolter les légumes-racines prêts à être entreposés (céleri-rave, betterave, navet, radis noir…), couper les fanes ou feuilles. Arracher et laisser sécher une demi-journée. Les entreposer dans un coin du jardin sur un lit de paille ou de fagots, couvrir d'abord avec un lit de paille, puis avec une couche de terre.
Ail Planter l'ail rose dans les régions tempérées.
Asperges Couper les tiges d'asperge en fin de mois, les brûler, elles peuvent abriter des maladies.
Choux
"                Choux d'été, d'automne et d'hiver
Les repiquer tous les 50 à 60 cm.
"                Choux de printemps
Les repiquer.
Épinards Continuer les semis.
Fèves Dans les zones à climat favorisé (Midi, zones côtières du Sud) ou jardins très bien abrités, semer les fèves pour la consommation de printemps.
Laitues Repiquer les laitues d'hiver et de printemps dans un sol où l'on enfouit de la poudre d'os ou un engrais organo-minéral. Espacer chaque pied de 20 à 25 cm, espacer les rangs de 30 cm. Lors de la plantation, ne pas meurtrir les premières feuilles qui doivent se trouver au ras du sol, jamais enfouies.
Oignons Repiquer les oignons blancs semés au mois d'août.
Rhubarbe Planter les éclats.

NOVEMBRE
               
Arracher les fuchsias, bégonias, géraniums et autres plantes fragiles. Pour les préserver du gel, la meilleure solution consiste à les placer dans une pièce lumineuse, où il ne gèle pas, mais peu chauffée et à ne leur donner que peu d'eau. Sinon, les abriter, et pour les géraniums, les suspendre dans une cave non chauffée, dans l'obscurité. Il y a une forte proportion de perte, mais on bouture les petites tiges vertes au printemps. Les bulbes de bégonias sont nettoyés et conservés dans de la tourbe sèche.
Bêcher le terrain dégagé, particulièrement lorsqu'il s'agit d'un terrain lourd. Le gel cassera les mottes d'argile et au printemps, un simple coup de binette, suivi d'un ratissage, permettra d'obtenir une fine couche arable avant de semer ou de planter. Ajouter un peu de chaux, ce qui facilitera le processus.
Plantations des arbres et arbustes
Les arbres, arbustes et rosiers peuvent être plantés. Si les racines sont sèches à l'arrivée de la pépinière, les tremper dans un seau d'eau.
Si la plantation est reportée, défaire le paquet et séparer les pieds. Les mettre en jauge dans une tranchée de 30 cm de profondeur et exposée au nord. Recouvrir entièrement les racines de terre et tasser.
Nettoyage
Nettoyer le jardin des feuilles mortes que l'on mettra sur le tas de compost, et des autres déchets, que l'on brûlera pour éliminer les risques de contagion de maladies ou de parasites. Couper les tiges desséchées des plantes vivaces jusqu'à 30 cm au-dessus du sol, puis les couper à ras du sol en mars.
Protection des conduites d'eau
Envelopper toutes les conduites et les robinets extérieurs et vidanger les canalisations.
Travaux divers
Poursuivre les labours, ramasser les feuilles mortes. Protéger les salades, plantes condimentaires, choux de printemps, plants d'artichaut par un paillis de tourbe, paille, feuilles, aiguilles de conifère. Ramasser les dernières tomates et les placer sur clayettes ; même vertes, elles mûriront.
Ail Planter l'ail à 2 cm de profondeur, pointe en haut, tous les 10 à 15 cm sur les rangs espacés de 18 à 25 cm en sol léger bien drainé et climat doux. Mettre un engrais apportant du souffre (superphosphates, sulfate d'ammoniaque, etc.).
Artichauts Préparer les œilletons d'artichaut qu'on met à s'enraciner en pots remplis de bonne terre. Ces pots seront abrités des grands froids par un fil plastique et mis en place en mars-avril.
Chicorées et endives Préparer les endives à forcer : arracher les racines, couper les feuilles à 2 cm du collet, les grouper en paquets serrés dans une boite de bois haute en glissant un peu de terre humide entre les racines. Recouvrir d'une autre boite et conserver au noir complet à 8-10 °C. On peut aussi les grouper dans un trou, dans la terre, tapissé et recouvert de paille, abrité des pluies, dans le noir complet.
Épinards Semer les épinards Géant d'hiver, Géant Tézier, en lignes, éclaircir, distancer les rangs de 15 à 25 cm. Tasser vigoureusement.
Laitues, frisées, scaroles C'est la dernière limite pour repiquer les laitues. Semer sous abri.
Pois et fèves Semer les petits pois et les fèves pour une récolte précoce de printemps en zone favorisée. Placer sous cloche des variétés basses. Une graine tous les 15 cm et de 25 à 30 cm entre chaque rang. Butter à la levée et un mois plus tard.
Rhubarbe Protéger les souches en zone froide par un lit de paille.

DECEMBRE

Les souris peuvent être nuisibles, car elles se terrent sous les cloches pour manger les graines semées en automne. On les trouve dans les serres et les châssis, ou parmi les fruits et les légumes entreposés. Les surveiller dans les plantations de petits bulbes, elles aiment particulièrement les crocus. Disposer des tapettes ou des grains empoisonnés. Cacher les tapettes de telle façon que les oiseaux ne risquent pas de s'y prendre.
Avant le gel, vérifier les bulbes de glaïeuls et bégonias, les oignons, les échalotes, l'ail, les pommes et les légumes stockés. Dans toute la mesure du possible, les mettre dans la maison, dans une pièce fraîche (cave, cellier), où ils seront à l'abri du gel.
Si l'on a planté des camélias ou des rhododendrons, recouvrir le sol à leurs pieds avec une couche de feuilles ou de paille de 30 cm d'épaisseur, car ces plantes sont très sensibles au gel dans leur jeunesse.
Protéger des vents froids les arbustes à feuilles persistantes plantés à l'automne. Envelopper les jeunes arbustes avec une feuille plastique épais soutenue par 2 ou 3 tuteurs : cela les protégera des vents desséchants. Laisser circuler l'air à l'intérieur pour éviter la pourriture.
Après une importante chute de neige, débarrasser de cette neige les branches des arbres et des arbustes à feuillage persistant et doit le bois est fragile, ainsi que le haut des haies. Si le mois de décembre est doux, continuer le bêchage et le nettoyage. Brûler tous les déchets, conserver les cendres de bois comme engrais potassique.
Faire attention aux limaces qui attaquent les jeunes pousses (serres, châssis, cloches, etc.).
Nourrir les oiseaux (pain, graines, margarines…) et les abreuver. Attention à le faire régulièrement car les oiseaux prennent très vite leurs habitudes.
Travaux divers
Ramasser les feuilles, poursuivre les labours en incorporant de l'engrais.
Protéger les plantes fragiles des grands froids (artichauts, carottes, choux de printemps, laitues et chicorées, etc.).
Saupoudrer les légumes de cendres de bois qui constituent un bon antiseptique.
Prélever les topinambours au fur et à mesure des besoins ; ils se conservent mal en silo.
Si l'on s'aperçoit que des légumes protégés ont gelé, il ne faut surtout pas les découvrir même s'il fait beau. Doubler la protection pour que le dégel s'effectue le plus doucement possible, sans briser toutes les cellules fragiles.
               
                                                                      
Janv Fevr
Accueil

Retour à l'accueil

Printemps/Eté

collection Printemps/Eté

Automne/Hiver

collection Automne/Hiver

L'intérieur

L'intérieur

Les extérieurs

Les exterieurs

Les dictons populaires

Les dictons

Agenda des cultures

L'agenda des cultures

langage des fleurs

Le langage des fleurs



Créez votre site web facilement avec TOWebDernière mise à jour : mercredi 30 décembre 2009